Séjour des jeunes Italiens en République Démocratique du Congo

arrow
arrow

Le dialogue entre les peuples, le dialogue interculturel est le chemin de la coexistence pacifique de tous les êtres humains qui peuplent la Terre, notre « mère ». La Fondation Sasa (FOSA) croit fermement à ce merveilleux projet. Aucun peuple, aucune culture ne peut vivre dans l’isolement. Aujourd’hui plus que jamais, nous sommes invités à vivre avec les autres. Que serait une culture fermée sur elle-même ou des personnes sans contact avec les autres ? Elles seraient une culture morte et un peuple sans vie.
La Fosa l’a bien compris et a inclus le projet « interculturel » dans son agenda. Depuis 2007, il a commencé avec le premier échange interculturel, l’hébergement d’un groupe de jeunes Italiens et de papa en séjour dans la République démocratique du Congo (RDC). La délégation était dirigée par trois prêtres, deux italiens (Don Giorgio Antonio Pisano et Don Marco Ricci) et du père congolais Sébastien Sasa Nganomo Babisayone résident à Portici (Italie).
Ils ont eu la joie de visiter la capitale, Kinshasa, Kikwit et Bulungu. Ensemble avec les jeunes de la paroisse de Saint-Joseph à SOA et ceux de la ville de Bulungu (province de Bandundu), ils ont dû partager des moments de communion et d’échange culturel. Deux jeunes chrétiens ont reçu leur confirmation à Kikwit, dans les mains de l’évêque Marie- Edouard Mununu Kasiala, évêque du diocèse qui porte le même nom de la ville.
En 2009, une autre délégation italienne, composée de jeunes et d’une mère. Elle a visité la RDC. La jeune mère Lucie et les jeunes ont eu la joie de vivre des différents moments de la vie du diocèse : la rencontre avec les jeunes à Kikwit, moments religieux et culturels, un match de football au stade de Bulungu, visite guidée de la paroisse Saint-Joseph à Soa, une soirée dansante all’ IFAK (Institut de formation des Animateurs de Kikwit), de la musique folklorique Yansi (Mfung), etc. Deux jeunes scouts italiens ont été reçues la confirmation au mois d’août, le jour des ordinations sacerdotales.
Enfin, à son siège de Matonge, dans la commune de Kalamu (Kinshasa), la Fondation Sasa a offert à la délégation italienne un dîner congolais et une soirée dansante pour la saluer les amis Italiens avant leur départ.
Ensemble, nous voulons construire un monde meilleur où hommes et femmes, jeunes et vieux, Noirs et Blancs, jaunes et rouges habiteront la même Terre et partageront la même humanité. En se regardant dans les yeux, ils se diront les uns les autres : « Je t’aime bien », « je te veux beaucoup de bien ».

facebooktwittergoogle_pluslinkedinmail

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>